A new life begins ...
Bienvenue sur A new life Begins! Espérant vous accueillir parmi nous! Allez lire notre contexte et bonne visite ^^
Le Staff


A new life begins ... une histoire de Twilight, mais très différent... la fin? c'est vous qui devez la changer...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le messager (Jacob)

Aller en bas 
AuteurMessage
Jasper Hale

Jasper Hale

Messages : 55
Date d'inscription : 18/07/2010

| Private life |
♠ Me how I am ...:
♠ My Links a part of me:

MessageSujet: Le messager (Jacob)   Lun 19 Juil - 21:51

Depuis pas mal de temps maintenant, Edward était devenu sacrement insupportable pour la famille Cullen. Il ne parlait que de Bella, ne voyant pas vivre sans elle, et le faisant bien savoir à tout le monde. Jasper lui, ne s'était jamais mêlé de ce genre d'histoire: il préférait rester aussi loin des humains que possible, et n'avait jamais compris pourquoi Edward tenait tant à se faire du mal. Lui qui avait vécu tant d'années, il aurait du être capable de passer à autre chose. Mais non, il restait à se lamenter, ne faisant rien pour calmer sa douleur. Alice elle, avait gardé de bon contacts avec Bella, ce qui fragilisait d'autant plus les relations familiales. Beaucoup trop de sujets étaient devenus tabou, et l'ambiance n'était pas spécialement agréable, encore moins pour Jasper, qui avait le don de ressentir les émotions des autres. Et cottoyer quelqu'un avec le coeur brisé quasiment 24H sur 24, c'était quelque chose qu'il avait du mal à supporter. Heureusement, Alice le prenait souvent par la main et l'emmenait faire des promenades en forêt pour le calmer, comprenant que Jasper ressentait absolument tout ce que ressentait Edward. Mais même lorsqu'il tentait de penser à autre chose, un seul sujet revenait éternellement: Bella. Alice, inquiète pour Bella mais aussi pour Edward, ne parlait elle aussi que de cela. Les autres Cullen ressentaient de l'inquiétude, des regrets, de la peine, de la compassion. Et ce trop plein d'émotion le rendait vraiment fou. Il n'avait qu'une envie: hurler aux autres d'arrêter et de faire taire leur coeurs, ne serais-ce que pour quelques heures. Il avait tenté d'utiliser son don pour aider Edward mais en vain, il ne se laissait pas faire, et cela se terminait généralement en conflit. Bref, la vie n'était pas rose chez les Cullen depuis le départ de Bella. Et le fait qu'elle soit avec un loup n'arrangeait pas du tout les choses. Les conflits de territoires, toute cette haine ne faisait que rendre la situation encore plus désagréable.

Jasper avait passé l'après-midi dans le salon des Cullen à les entendre débattre sur la santé d'Edward, et n'en pouvait vraiment plus d'entendre en boucle les mêmes arguments. N'ayant pas son mot à dire, il se leva doucement et alla prendre l'air, les laissant à leur débat sans fin. Il savait que c'était sûrement une très mauvaise idée, mais il se dit qu'il devait essayer d'aller parler à Bella, afin de lui expliquer au mieux la situation. Il n'avait jamais eu de discussion avec elle, et redoutait plus que tout sa présence, car lui aussi sentait qu'elle était différente, ainsi que son sang. Oui, Jasper restait un "jeune" vampire, et il avait toujours du mal à se contenir en la présence des humains, même si ça allait beaucoup mieux depuis environ un an.

Il s'était donc mis en route et arriva rapidement devant la maison de Jacob et Bella. Droit comme un piquet, il sonna à la porte: chose qu'il n'avait quasiment jamais fait de sa vie. Il se souria a lui-même, se sentant presque humain, à être là, devant une maison, attendant qu'on lui ouvre. Mais il changea rapidement d'avis: une odeur désagréable avait piqué son esprit: il y avait un loup... Jacob. Ne voulant absolument rien avoir affaire avec lui, Jasper fit un pas en arrière, et se préparait à partir rapidement lorsque la porte s'ouvrit: trop tard... Jacob se trouvait là, visiblemen fort étonné de voir un Cullen devant sa porte. D'autant plus que Jasper n'était pas du genre à aller frapper chez les gens, encore moins chez Bella... Il regrettait déjà d'avoir eu cette idée, et se demandait si Alice avait vu ce moment en prémonition. Si c'était le cas, pourquoi ne lui avait elle rien dit? Pour se foutre de lui? Ou peut-être n'avait elle simplement rien vu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Le messager (Jacob)   Mer 21 Juil - 16:47

    Nous étions tôt le matin je revenais tout juste d'un ronde qui avait durée trois jours et en plus de cela elle nous avait menés jusqu'au Canada mes "frères" et moi. J'allais alors prendre une douche, sentant vraiment le fauve, je filais donc sous celle-ci ou j'y restais facilement une bonne vingtaines de minutes je filais ensuite dans la chambre en silence pour me prendre des affaires, j'avais juste une serviette autour de la taille. Ma femme dormais paisiblement dans le lits conjugal une main sur son ventre rond. J'avais des fois vraiment du mal à me faire à l'idée que c'est bon elle était vraiment à moi, et en plus elle attendait notre bébé à nous. Une fois habillé je me pencha et embrassais tendrement ma femme et notre futur petite garçon Nahel. Puis je partis vers la cuisine pour me faire un bon steak avec des haricots verts mais je sentis alors une odeur désagréable finir me chatouiller le nez, je levais les yeux au ciel...

    * ah non c'est pas croyable qu'ils viennent nous emmerder même là * Grondais-je intérieurement.

    J'entendis alors la sonnette de la maison retentir, je me dépêchais de filer pour que cela ne réveille pas ma douce et tendre qui avait vraiment besoin de sommeil, car c'est tant si le petit monstre ne faisait que de bouger dans tous les sens l'empêchant de se reposer convenablement. J'ouvris alors la porte à la volée, j'étais étonné de voir ce Cullen-ci j'aurais penser à un autre... Edward ! Il avait la malheureuse tendance à vouloir récupérer Bella mais désormais elle est à moi et elle attend notre enfant. Mais devant chez moi ce n'était que Jasper que fichait-il ici, je me tendis alors comme un arc réaction typique quand un vampire était dans les parages. Je n'arriverais jamais à me faire à leur fragrance beaucoup trop gelée et sucrée à mon gout mais ce qui me faisait rire c'est que la mienne aussi leur était désagréable alors comme bon loup qui se respecte je m'approchais du Cullen pour l'embêter un peu fermant la porte de ma demeure derrière moi.

    " Que veux-tu ? " vociférais-je.

    Les seul Cullen que je pouvais à la rigueur voir était le docteur, je ne le remercierais jamais assez pour ce qu'il m'a fait après la bataille contre les nouveaux nés... Alice également que j'arrivais à supporter par contre Blondie venait aussi voir Bella et elle je ne pouvais pas la voir elle et ses grands airs... Mais si j'acceptais tout cela c'était pour ne pas blesser ma femme car je savais pertinemment que ça lui faisait du bien de les voir, après tout il font partis de son passé. Mais celui que jamais je n'accepterais sur mes terres et son ex sangsue, il l'a perdue maintenant elle est mienne. Je reportais mon attention sur Jasper et croisais mes bras sur mon torse en attente d'une réponse à ma question. Je le vis alors qui n'était pas très à l'aise, dommage qu'il ne puisse pas utiliser son don sur lui même. Mais quand à moi je restais sur mes gardes car je savais que c'était le plus dangereux de tout les Cullen, plus même que leur gros nounours.
Revenir en haut Aller en bas
Jasper Hale

Jasper Hale

Messages : 55
Date d'inscription : 18/07/2010

| Private life |
♠ Me how I am ...:
♠ My Links a part of me:

MessageSujet: Re: Le messager (Jacob)   Ven 23 Juil - 14:41

Jasper aurait au fond très bien pu partir rapidement sans se soucier de Jacob: après tout, il ne lui devait rien, pas même une formule de politesse. Les loups-garou le dégoûtait plus que tout: leur apparence, leur odeur, leur manière de se comporter comme des bêtes sauvages et après, oser dire que les vampires étaient des monstres. Or, les vampires avaient tout de même la décence de ne pas passer leur temps torse nu. Ils n'allaient pas non plus se rouler dans la boue ou passer des nuits en bande. Enfin, c'était plus fort que lui, il trouvait que Jacob ne ressemblait à rien d'autre qu'une bête masse de muscles. Comment les humaines pouvaient aimer ce style de personne? La force ne venait pas de la taille des biceps, et Jasper en était la preuve: comparé à Jacob, il avait l'air d'un petit gringalet, vraiment. Mais il n'avait absolument pas peur de lui, en fin de compte il n'avait peur de personne, à part peut-être des Volturi, mais il s'agissait plus de respect que de crainte. Il craignait également sa créatrice, car elle avait une emprise sur lui qu'il n'avait jamais réussi à oublier, mais elle était sûrement très loin... En fin de compte, la seule chose qu'il craignait était ses propres envies. Jasper était encore un jeune vampire et avait toujours du mal à se contrôler. C'était un combat constant, et c'était une des raisons pour laquelle tout le monde, sauf Alice et Carlisle, le trouvait "bizarre". Jasper restait là à regarder Jacob, se demandant ce qu'il allait bien pouvoir lui dire. Jacob bomba son torse, et Jasper le trouva vraiment ridicule à vouloir faire le "fort" en montrant qu'il était bien bâti. Jasper lui, ne bougea pas d'un millimètre.

-Est-ce que Bella est là? dit-il d'une voix extrêmement calme, s'empêchant sincèrement de le pousser sur le côté pour entrer dans la maison. Il savait qu'elle était là: il sentait son odeur malgré celle de Jacob... mais il voulait la jouer réglo, histoire de ne pas avoir de problèmes derrière. C'était plus par respect pour Alice que pour Bella ou Jacob, mais bon...Jacob croisa les bras et Jasper fixa ses muscles pendant quelque secondes, d'un air un peu dégoûté *Erk...comment on peut trouver ça attirant* Pensa-til. Comment Bella avait elle pu partir avec...ça? Jasper reposa son regard sur Jacob, attendant sa réponse en arquant un sourcil.

- Alors...?

Visiblement, Jacob n'avait pas vraiment envie de lui répondre, encore moins qu'il aille lui parler, et c'était compréhensible. Mais si il voulait "jouer", il n'y avait pas de problème, au contraire, ça avait toujours eu l'art de réveiller ses instincts.... Il avait beau être "bizarre", il le devenait beaucoup moins lorsque ça n'avait plus rien à voir avec les relations humaines. Il n'allait pas entrer dans la maison de force: il savait que cela aurait fait empiré les choses, rien de plus. Mais il sentait clairement Bella, ainsi que le petit être qui était à l'intérieur de son ventre. Dans un sens, ce n'était peut-être pas plus mal qu'il ne la voit pas ainsi: les femmes enceintes avaient un sang des plus agréables, deux pour le prix un, deux battements de coeur... C'était quelque chose qu'il avait beaucoup "goûté" lorsqu'il se nourrissait d'humains, et qu'il n'avait pas ressenti depuis bien longtemps. Rien que d'être sur le palier, il ressentait toute l'énergie qu'elle pouvait dégager... bien que cette douce sensation ne soit gâchée par l'odeur nauséabonde de Jacob...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Le messager (Jacob)   Ven 23 Juil - 17:16

    J'étais tranquillement chez moi en train de me préparer à manger quand je sentit une fragrance des plus désagréable pour moi... Celle d'un vampire et pas n'importe qui... Un Cullen ! Je sentais alors les muscles de mon corps se contracter mais c'est pas possible qu'il faut toujours qu'ils viennent nous embêter, ce qui était sûr c'est que ce n'était pas Edward et tant mieux car sinon je pense que je ferais vraiment un massacre. Mais Bella n'avait pas besoin de vivre cela... Déjà qu'elle s'inquiétait dès que je partais en ronde alors bon... J'allais doc ouvrir de ce pas pour que ma douce et tendre ne se réveille de plus je dois avouer que je n'étais pas rassuré que certains Cullen vienne la voir, surtout celui qui était devant ma porte... C'était celui qui se contrôlait le moins bien hors Bella portait notre enfant je refusais tout bonnement qu'il puisse lui arriver quelque chose à cause de lui. Je fermais donc la porte derrière moi pour ne pas réveiller Bella et me mis devant le vampire lui demandant ce qu'il fichait ici.

    J'étais loin d'être amicale mais pour moi je ne devait pas l'être avec des sangsues si je ne les tuait pas avec Sam et la meute c'est uniquement parce qu'ils sont important pour Bella et parce que le traité n'a pas été brisé. Ils auraient mieux fait de repartir d'ici après tout pourquoi il reste Bella est désormais ma femme, ils ne pourront jamais la récupérer je ne saisis pas trop pourquoi ils restent... Bref ! J'attendais donc sa réponse et comme je m'en doutais il voulait voir Isabella, je ne répondis pas tout de suite pensant au risque qu'il avait de l'attaquer, après tout si la première fois les Cullen ont du s'éloigner de ma femme c'est de sa faute à lui... Il aurait su ce contenir tout cela ne se serait pas passé... Mais en même temps ça ne se serait pas déroulé comme ça, Bella serait toujours avec la sangsue et pas avec moi. Il me sortit de mes pensées en me répondant "alors..." oui le jeune homme était pas du genre très patient on dirait.

    " Elle ne peut pas te recevoir elle se repose " dis-je d'un ton ferme.

    Je savais parfaitement qu'il ne ferait pas d'esclandre, il ne voulait pas de problème lui aussi même si mutuellement nous ne pouvions pas nous voir. Je refusais qu'il risque de la voir et de faire une bêtise, je l'ai vu il est fort et ce 'n'est qu'une humaine, je dirais même que j'ai plus confiance en blondie qu'en lui il faut le faire quand même. Je me clamais peu à peu ne sentant pas de réelle hostilité venant de sa pat, bien sûr nous ne serons jamais de grands amis qui iraient faire la bringue ensemble, mais j'aimerais pour le bien de Bella... Que nous arrivions à nous entendre un minimum.

    " Tu n'auras qu'à repasser plus tard, je la tiendrait au courant "

    Ne croyez pas que faire cela m'enchantais au non loin de là mes chers moins je voyais les Cullen et mieux je m'en portais... Mais je le répète je ne faisais cela que pour ma femme, pour ne pas qu'elle soit déchirée entre deux camps.
Revenir en haut Aller en bas
Jasper Hale

Jasper Hale

Messages : 55
Date d'inscription : 18/07/2010

| Private life |
♠ Me how I am ...:
♠ My Links a part of me:

MessageSujet: Re: Le messager (Jacob)   Sam 24 Juil - 18:52

Jacob lui parlait d'un ton ferme, comme si ça allait changer quoique ce soit. C'était chou d'essayer de faire son gros bras, surtout venant d'un loup garou. Jasper savait bien qu'il n'allait pas repasser voir Bella, ça lui avait déjà pris assez de temps comme ça pour se décider a venir la première fois, alors... C'était maintenant ou jamais. Mais bon, si elle se reposait, qu'est ce qu'il pouvait y faire? Mais il n'était pas sur que Jacob soit en train de dire la vérité, si ça se trouve elle était simplement à l'étage. Jasper fixa Jacob et essayait de voir si il mentait ou non... mais c'était peine perdue. L'attitude de Jacob enervait vraiment Jasper, et il eut envi de l'énerver un peu. Il le fixa donc encore, avec un petit sourire, et lui demanda:

- T'es sûr?

Histoire de dire, t'es sûr qu'elle se repose? Puis il fit mine de passer sur le côté pour se rapprocher de la porte, mais Jacob se décala pour l'empêcher de passer. Jasper s'arrêta donc, le regardant toujours. A tous les coups, Bella ne dormait pas du tout, et il était sur que Jacob n'irai jamais lui dire qu'il était passé. D'après ce que disais Edward, ce mec faisait tout pour les empêcher d'avoir des contacts avec elle. Jasper n'avait jamais essayé auparavant, mais maintenant qu'il était là, il commençait à se dire qu'il avait raison... Jasper était à l'affût du moindre bruit dans la maison, mais il n'entendait rien... Il n'aimait pas du tout se trouver là devant une porte à devoir faire semblant de ne pas rentrer à cause des gros muscles de Jacob. Ces "humains" et dérivés étaient tellement pénibles avec leur attitude...

Finalement, Jasper alla s'assoeir sur un gros fauteuil qui se trouvait juste à l'entrée de la maison. Il croisa ses jambes et posa ses bras sur les accoudoirs en regardant Jacob:

- C'est pas un problème, je peux l'attendre.

Après tout, il n'avait rien à faire, et il avait l'éternité devant lui..

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Le messager (Jacob)   Sam 24 Juil - 20:22

    Ce vampire commençais vraiment à me courir sur le haricot comment un vampire pouvait être aussi chiant que ça. J'étais toujours posté comme il se devait sur mes deux jambes aillant un appui correcte au cas ou je devrais me défendre illico. J'attendais donc qu'il prenne ses clics et ses claques mais bien sûr c'était trop demandé, il me regardais alors avec un sourire malin au coins des lèvres, s'il me cherchait il allait me trouver. Il me répondit alors d'un ton pleins de reproche (tu es sûr ? " je savais parfaitement qu'il voulait que je sorte de mes gonds pour lui en mettre une ou pour que cela parte en bataille et que Bella retourne auprès d'eux, mais je ne lui donnerais pas ce plaisir.

    " Je sais encore ce que fais ma femme Jasper "

    Je fis un effort pour prononcer son prénom et pour ne pas le mettre plus en colère que ça ne l'était déjà. Je percevais très bien que le suceur de sang était au aguets du moindre geste dans la maison mais il n'avait pas de chance car je disais la vérité ma douce et tendre se reposais et en plus elle en avait besoin. En ce moment notre cher fils Nahel avait tendance à faire son coquin, donnant des coups de pieds assez violent dans le ventre de ma femme... Disons qu'il savait ce faire entendre et comprendre ce petit, par conséquent les nuits de Bella n'étaient pas des plus calmes. Et choses qui n'arrangeaient pas le stresse de Bella était mes chasses répétitives avec la meute, je savais pertinemment que quoique je dise elle serait incapable d'être calme quand je suis absent pour chasser les sangsues. La vampire essaya de rentrer de force dans la demeure je me mis devant lui pour l'empêcher de passer.

    * Mais c'est pas possible ça aucuns respects *

    Je pestiférais contre le vampire en pensée, il finit par passer de force et s'assit sur un fauteuil qui se situait dans le vestibule de ma demeure, je le regardais alors haineux et remarquais que je ne pourrais nullement lui faire changer d'avis, ils avaient vraiment le don d'être énervant ses suceurs de sang. Je m'approchais donc de lui m'adossant au mur avant de lancer :

    " Vraiment pas gêné toi et je te dis que Bella se repose "

    Je restais alors là aussi silencieux que lui, s'il avait tout son temps voir l'éternité moi aussi j'avais du temps à gaspiller, je ne voulais surtout pas que cela finisse en baston surtout avec Bella qui était à l'étage. Je m'asseyais alors aussi sur un fauteuil en face de lui, scrutant le moindre de ses faits et gestes et de ses mimiques qui pourrait montrer ses sentiments.
Revenir en haut Aller en bas
Jasper Hale

Jasper Hale

Messages : 55
Date d'inscription : 18/07/2010

| Private life |
♠ Me how I am ...:
♠ My Links a part of me:

MessageSujet: Re: Le messager (Jacob)   Dim 25 Juil - 16:12

Jacob disait savoir ce que faisait sa femme, et oui, il n'en doutait pas. Edward était du genre collant et jaloux, mais Jacob n'avait l'air pas mal dans le genre non plus. Enfin, Jasper n'allait rien dire la dessus étant donné que lui était quasiment toujours collé à Alice...c'était plus fort que lui, il se sentait quelqu'un d'autre lorsqu'il n'était pas avec elle, et c'était une part de lui qu'il préférait laisser très loin... Et il comprenait bien que l'amour était quelque chose d'extrême et d'incontrôlable, et il ne pouvait pas reprocher a des mortels de le vivre aussi. Après tout, c'était tout à leur honneur que de garder des valeurs qui se perdent de plus en plus. Jasper aussi était comme ça...alors...

- Je sais bien, c'est un truc de loup dominant ça non? Dit-il avec une énorme pointe d'ironie. Il savait que Jacob avait refusé d'être loup dominant alors qu'il aurait pu l'être. Il se doutait bien à quel point cela pouvait l'énerver aussi. Il savait aussi que ça devait être difficile pour lui de se retenir, tout comme c'était difficile pour Jasper de résister à la tentation d'embêter un loup.

Tout sourire et un peu plus détendu qu'avant, Jasper resta bien installé dans le canapé:

- Je sais qu'elle se repose, mais je peux attendre, j'ai l'éternité devant moi. Oui je sais, c'est pas ton cas, mais t'inquiète pas tu t'en remettras... Et nous aussi d'ailleurs. Et dire que d'ici 80 àu 90 ans, tout le monde t'auras oublié...

A la base, Jasper comptait rester un peu histoire de voir si elle dormait vraiment. Logiquement, si elle ne dormait pas, elle n'allait pas tarder à sortir pour se demander ce qui prenait à Jacob si longtemps. Sinon, c'est qu'il devait dire la vérité, ou que Bella ne cherche à l'éviter, ce qui était aussi fort possible. Dans tous les cas, il en aurait bientôt le coeur net, et prenait donc son temps, observant les décorations un peu douteuses qui se trouvaient sur le palier des deux amoureux.

- Alors, vu que c'est un garçon, ça va devenir un loup ?

Jasper trouvait ça assez drôle d'imaginer la perspective de Bella être maman d'un loup, devoir laisser partir les deux ensembles dans la forêt comme une bande de sauvages sans aucun raffinement... drôle...avait elle vraiment pris la voix la plus simple? Dans un sens, sûrement que oui. Et ce n'était peut-être pas plus mal non plus qu'elle choisisse quelqu'un d'autre. Bon, elle aurait pu éviter de prendre un loup mais... au moins il n'aurait pas eut à voir Bella tous les jours pour le restant de sa vie. Il aimait bien Bella et n'avait rien contre elle (a part le fait qu'elle sentait un poil trop bon pour une humaine), mais il se sentait toujours bizarre en sa compagnie, à cause de l'incident qu'il y avait eu lorsqu'elle s'était coupée...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Le messager (Jacob)   Dim 25 Juil - 19:11

    Le vampire était donc dans un fauteuil tout à son aise, voilà pourquoi je haïssais les sangsues à croire que tout leur étaient permis. Je le rejoignis alors s'il voulait attendre à sa guise, mais Bella ne risquait pas de se lever de si tôt à mon avis elle était épuisée elle ne passait pas des nuits des plus réparatrices en ce moment... Nahel n'en faisait qu'un sa tête, à croire qu'il sera aussi turbulent que moi quand j'étais gosse. Ma parole mais il me cherchait se bouffon car si c'est le cas il sera pas déçu croyez-moi... Non Jake calme toi car tout ce qu'il veut c'est que tu t'énerve et après il jubilera car il aura réussi. Je sentais mes muscles commencer à trembler je respirais donc profondément pour ne pas lui sauter dessus. Je voyais très bien qu'il jubilais avec son sourire niais au coin des lèvres, qu'est-ce qu'il pouvait m'agacer... Il me tapait autant sur le système qu'Edward.

    " Je me fiche qu'on m'oublie tout ce qui importe c'est ma famille et ma meute. Mais je peux toujours raccourcir ton éternité si tu le souhaite " sifflais-je tel un serpent.

    Je sentis mes muscles reprendre leur tremblement, il fallait que j'arrive à me contrôler mais avec un vampire à à peine 5 mètres de moi excusez moi mais c'était un peu dur et je n'aimais pas du tout ses manières. Je le vis qui scrutait les environs de notre demeure c'est vrai que notre maison n'était pas un palace comme la villa des Cullen, c'était une modeste maisonnette en bois, mais elle était chaleureuse du moins pour moi et Bella ne s'en ai jamais plainte jusqu'à maintenant. Je m'assis donc en face de lui sur l'autre fauteuil, et était en train de réfléchir si oui ou non je devais écarter définitivement Bella de ses sangsues après tout un autre incident pourrait arriver surtout avec Jasper dans le coin, il était beaucoup trop instable. Il me sortit alors de mes pensées en me parlant de mon fils, oui je me suis toujours posé la même question que lui.

    " Je n'en sais rien il pourrait y échapper ou alors les vampires pourraient continuer à se décuplant forçant ses gênes lupins à se réveiller. Mais bon je préfèrerais qu'il ne passe pas par là et ni Bella... " répondis-je plus calme désormais

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Jasper Hale

Jasper Hale

Messages : 55
Date d'inscription : 18/07/2010

| Private life |
♠ Me how I am ...:
♠ My Links a part of me:

MessageSujet: Re: Le messager (Jacob)   Dim 25 Juil - 20:16

Raccourcir son éternité? Jasper trouvait ça amusant qu'il pense être capable de gagner contre lui, alors qu'il n'avait même pas été fichu d'arrêter un nouveau-né vampire il n'y a pas si longtemps. Il s'était retrouvé fort mal en point, malgré les conseils qu'il avait pu lui donner. Alors battre un vampire entraîné pour tuer depuis des années, il prenait ses rêves pour des réalités... Il se contenta donc de lui sourire, riant à moitié, d'un air de dire *il est mignon a croire qu'il pourrait ne serais-ce que m'approcher à moins d'un mètre*. Enfin, il n'était pas là pour ça, malgré le fait que ça lui aurait fait bien plaisir, lui qui ne s'était pas battu depuis bien des mois. Le baseball c'était bien gentil, mais un bon combat de temps en temps ce n'aurait pas été de refus. Mais il était là pour essayer d'arranger les choses pour Edward, pas pour les rendre pire. Alors il était dans le même cas que Jacob: il aurait rêvé lui botter les fesses mais en était empêché par Bella et ce qu'elle en aurait pensé.

Un bébé loup... l'horreur. Il ne comprenait même pas comment ces choses là pouvaient se reproduire, c'était vraiment des êtres répugnants, plein de poils... pire que des chiens dont il avait aussi horreur. Lui venait d'un temps plus rafiné, et ne comprenait pas comment on pouvait aimer vivre dans un taudis pareil. Encore moins y élever un enfant, dans la terre, le sable... Enfin, depuis le temps qu'il n'était plus humain, il avait oublié à quel point ils étaient étranges. Mais lui n'aurait jamais pu habiter dans ce genre d'endroit, manquant cruellement de lumière ou d'objets clairs. Jacob sous entendit que c'était le fait d'avoir des vampires en plus qui déclenchait le gène des loups chez les gens comme lui. Vrai? Peut-être. Mais à ce qu'il sache, personne n'avait forcé Jacob de faire un bébé. Encore moins aussi vite, Jasper trouvait ça vraiment déplacé. Même s'il venait d'une époque ou le mariage se faisait jeune ainsi que les enfants, il trouvait que vu l'époque dans laquelle ils vivaient maintenant, c'est un peu... rapide, et surtout égoïste de faire ça si rapidement après Edward.

- Je m'en ferai pas trop pour ça, nous les vampires ne nous reproduisons pas aussi...rapidement et inconsciemment que vous.

Il avait dit ça très calmement, tout en jouant avec une babiole accrochée sur le côté d'un mur. Et c'était vrai que dans les environs, les Cullen étaient les seuls vampires à des kilomètres à la ronde. Carlisle ne transformait les gens que pour les sauver, et les autres n'étaient pas du genre à aller faire ça. Quant aux enfants... ce n'était pas vraiment d'actualité pour l'instant...du moins pas qu'il en sache. Et si ça pouvait éviter d'avoir un nouveau loup au passage, c'était tant mieux. Ils n'avaient pas besoin d'avoir à se retrouver en face d'un Jacob miniature...l'horreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Le messager (Jacob)   Mar 27 Juil - 20:24

    Je savais que mes paroles n'étaient pas très perspicace puisque déjà il me tuerait bien avant que j'ai eu le temps de lever le petit doigts, j'étais réaliste mais il m'énervais tellement je n'y pouvait rien je partais au quart de tour, je suis beaucoup trop impulsif il va falloir que je maîtrise un peu mieux cela. J'avais vu de quoi il était capable il y a quelque temps quand il montrait à sa famille et à nous loup comment se battre contre les nouveaux nés... Mais je ne suis pas peureux, d'ailleurs Bella avait tendance à dire que j'étais un peu trop téméraire par moment. Bref il était là en train de regarder partout dans note demeure, je savais très bien ce qu'il devait se dire. Que Bella ne vivait pas dans le luxe, qu'il y avait mieux que cette maison pour elle. Mais voyez-vous cette maison lui convient... Du moins elle s'en est jamais plainte. Il me questionna ensuite pour savoir si mon garçon deviendra un loup lui aussi, mais qu'est ce que sa pouvait lui foutre franchement il avait peur qu'il vienne lui botter les fesses... Je dois avouer que rien que d'imaginer j'en riais intérieurement. Bref nous nous parlions pas nous regardant plutôt comme des chiens de faïence je suis sûr que si on nous filmerait se serait drôle à revoir comme scène mais bon à vivre... J'espérais vraiment que Bella n'allait pas se réveiller car je n'avais pas très envie qu'elle voit cette sangsue déjà c'était dangereux pour le bébé et moi je sentais que s'il restait plus longtemps j'allais péter les plombs.

    Je me sentis alors bondir sur mes pieds quand il me balança cette fichue phrase à a tronche, comment il osait juger la façon que j'avais de vivre et la façon dont moi et Bella faisions notre vie si nous voulions un enfant on le faisait. Et il m'agaçait sérieusement comment ça on se reproduisait inconsciemment et rapidement, si les gens faisaient des enfants c'est parce qu'ils les voulaient merde et puis on fais ce qu'on veut de notre vie et nous ne sommes pas des animaux. Je me dirigeais alors vers lui le scrutant d'un regard noir et remplit de rage, je sentais mes membres repartir dans des tremblements encore plus puissant qu'auparavant. Je faisais vraiment des effort surement pour ne pas mettre ce buveur de sang en charpie mais il semblerait que monsieur me cherchait beaucoup... Mais je ne rentrerais pas dans son jeu, je savais ce qu'il désirait qu'on se prenne la tête et que Bella prenne sa défense et pas la mienne et puis qui sait peut-être la ramener à Edward. Bref j'allais lui répondre avec tout le calme possible venant de moi je me concentrais alors forçant mon corps à calmer ses tremblements ce qui passa assez vite d'ailleurs je me contrôlais de mieux en mieux.

    " Alors écoute Bella et moi nous faisons ce que nous voulons si elle est enceinte c'est parce que nous l'avons désirer cette enfant cela ne te regarde nullement c'est notre vie. Mais je ne m'occupe pas de ta vie alors fais de même vis à vis de la mienne "

    J'attendais donc calmement qu'il réplique et puis au pire si rien ne lui plait il sait ou est la porte il lui suffira de la reprendre comme quand il est rentré ici. J'attendis donc les bras croisé contre mon torse et le regard peu amène envers la sangsue.

    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
Jasper Hale

Jasper Hale

Messages : 55
Date d'inscription : 18/07/2010

| Private life |
♠ Me how I am ...:
♠ My Links a part of me:

MessageSujet: Re: Le messager (Jacob)   Dim 1 Aoû - 12:50

Jasper avait visiblement touché là où ça faisait mal, et ça lui rappelait son passé: s'amuser à faire du mal, c'était quelque chose qu'il était censé avoir laissé derrière lui. Mais c'était toujours une part de sa personnalité et ça revenait de temps en temps, surtout en compagnie de ce genre d'énergumène ! C'était trop difficile de résister à la tentation, surtout que Jacob partait vraiment au quart de tour à cause de son jeune âge. Jasper doutait fort qu'ils aient prévus de faire cet enfant, pour lui c'était juste quelque chose qui était arrivée parce qu'ils n'avaient pas fait attention. A croire qu'on ne leur apprenait plus à attendre avant de devoir se sauter dessus. A écouter Jacob, on entendait vraiment ce qu'il était: un adolescent sans aucune conscience du monde. Surtout que c'était un loup: il aurait du être responsable et ne pas faire ça comme ça, surtout pas avec Bella, qui s'était avérée ne pas trop savoir ce qu'elle voulait pendant tout ce temps. Après oui, dans un sens ça ne le regardait pas et il s'en foutait pas mal qu'ils fassent 50 bébés si ils en avaient envie. Mais comme l'avait dit Rosie à Bella le jour ou elle l'avait rencontrée: ce que Bella faisait allait toujours avoir un impact sur leur famille à partir de maintenant. Et Jasper savait que Edward n'était pas prêt de laisser tomber, et encore moins prêt à s'en remettre. Il avait dit à Jacob qu'on l'oublierait vite, mais il connaissait la vision de l'amour que pouvait avoir Edward, et savait bien qu'il allait encore en entendre parler pendant très longtemps, voir pour toujours. "Toujours" était une conception assez difficile à imaginer et à concevoir, même pour un vampire.

Dans tous les cas, Jacob s'était rapproché de lui et Jasper le regardait avec un sourire: fallait vraiment qu'il arrête de faire son show de "mâle dominant", ça ne marchait qu'avec les loups et les animaux, pas avec les vampires. Il pensait qu'en se mettant en avant ça allait lui faire peur ou l'intimider? Eh bien non, Jasper resta tranquillement assis en le regardant, arquant un sourcil.

- Là où tu te trompes, c'est que ça touche ma famille, donc que ça me concerne. Je me fiche de toi ou de ton fils, je veux juste parler à Bella. Et si tu crois une seule seconde que jouer au gros dur pourra m'en empêcher....

Puis Jasper se leva à son tour, doucement, et était maintenant juste en face de Jacob. Il le regardait avec ses grands yeux pétillants, et aurait donné cher pour le faire craquer là, maintenant. Mais même s'il pensait pouvoir y arriver, il en avait assez de voir sa tête en face de lui. Et si Bella ne dormait pas, elle serait déjà sortie depuis pas mal de temps. Il devait donc dire la vérité...

- Tu te leurres.

Jasper savait bien que cette phrase pouvait dire tout et n'importe quoi, mais ça l'amusait de faire encore un peu croire à Jacob qu'il voulait passer de force. Il fit donc un pas sur le côté pour se diriger vers la porte d'entrée mais Jacob se replaça devant lui. Jasper lui fit un sourire histoire de dire "t'es vraiment trop prévisible", puis fit demi-tour pour se diriger vers la porte de sortie cette fois. Il avait beau avoir l'éternité devant lui, Alice risquait de se demander ou il avait bien pu passer s'il passait l'après midi ici. Et puis au vu des nuages, le temps risquait de devenir un peu plus dégagé dans pas très longtemps, et Jasper n'avait pas envi de se faire remarquer. Il se dirigea donc vers la sortie, toujours avec son petit sourire malicieux, Jasper descendit les marches pour se retrouver sur le chemin qui menait à la maison. Jacob avait l'air soulagé qu'il s'en aille enfin: il le sentait à ses émotions. Mais il gardait toujours cette attitude de "t'es sur ma propriété". Mais bon, il réglerait ça plus tard s'il le fallait...

- Dis à Bella que je suis passé, s'il te plaît.

Jasper avait bien insisté sur le "s'il te plaît" qu'il avait dit dans un ton assez défiant qui signifiait "tu vois je sais être poli juste pour te faire chier". Il attendit donc la réponse de Jacob avant de s'en retourner chez les Cullen....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
Anonymous


MessageSujet: Re: Le messager (Jacob)   Dim 1 Aoû - 16:32

    Spoiler:
     
    C'est fou comment un vampire pouvait être assez casse pieds d'ailleurs Jasper le démontrait très bien, je n'avais nullement envie de l'empêcher de voir Bella mais pour le moment elle se reposait et elle en avait fort besoin à cause des caprices de Nahel ces temps-ci. Que Jasper me crois ou non j'en avais fichtre rien à faire alors là cela me passait bien au dessus de la tête. Je ne voyais nullement ou le faite que Bella et moi attendions un enfant regardais les Cullen mais je ne relevais pas sa phrase ne voulant pas créer de soucis, Bella avait déjà assez de soucis avec Nahel qui commençait à se révolter quelque peu. Je ne jouais pas les gros bras je protégeais juste ma Bella et notre enfant il n'y aucun mal à cela. Le jeune vampire se leva venant bien en face de moi avec ses yeux pétillant, plus je le voyais plus j'avais envie de l'envoyer valser contre un mur... Mais si je restais aussi sage vis à vis de Cullen c'était pour Bella qui malgré tout reste proche d'eux, je ne peux rien dire et puis je ne veux que son bonheur. Si elle doit continuer de les côtoyer pour l'être alors soit, je la laisserais les voir. Je savais très bien qu'il essayait de me chercher mais je ne tomberais pas dans le panneaux, je ne lui ferais pas le plaisir de le taper ou autre et puis je sais que je n'aurais pas beaucoup de chance contre lui car j'ai vu comment il se battait. Des fois je ne le comprenais pas il devrait être reconnaissant envers les loups après tout sans notre aide il n'aurait pas vaincu tout ses nouveaux nés. Je voyais le temps dehors qui commençait peu à peu à s'éclaircir, je vis d'ailleurs le vampire regarder par la fenêtre de ma demeure. Il finit par partir vers la porte d'entrée et je dois dire que j'en étais ravis, enfin il quittait ma maison et enfin ça sentira un peu mieux. Il me jeta un dernier cou d'œil me demandant de faire passer un message à Bella, il voulait que je lui dise qu'il était passé.

    " Ne t'iqnuiète pas je lui dirait et elle passera sûrement te voir dès qu'elle se réveilla "


    Cela dit je le vis alors repartir calmement vers la foret pour aller regagner ensuite la demeure des Cullen. Je me détendis alors un fois que le vampire dut bien loin puis je partis rejoindre ma femme qui dormait encore à point fermer.


    TOPIC TERMINE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le messager (Jacob)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le messager (Jacob)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouverture du procès de Jacob Zuma en Afrique du Sud
» [Elfes] Blason de Thranduil et statut de messager
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS
» Newark post (la coupe a jacob josefson)
» Jacob le karateka

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A new life begins ... :: *** Corbeille *** :: Archives-
Sauter vers: